Accueil Suivantl

Le C.E.R.N.A. : Centre d'Etudes et de Recherches sur la Neige et les Avalanches a été créé à l'initiative de Claude LOVIE au cours de l'hiver 1968-69.
LOVIEAgrégé de Géographie, professeur à l'Université de Savoie, passionné depuis toujours par la montagne et le ski, Claude avec quelques amis avaient prévu que le développement rapide des stations de sports d'hiver devait prendre en compte les problèmes de sécurité.
C'est une des raisons qui le poussa à fonder cette association pour comprendre et mieux cerner le phénomène des avalanches, risque majeur pour les usagers. Avec la même conviction, il créa à l'Université de Savoie, un diplôme de Nivologie. Seules quatre facultés au monde dispensaient un enseignement sur cette discipline toute nouvelle.

L'hiver 1970-1971, particulièrement meurtrier, avec entre autre l'avalanche de Val d'Isère (Savoie) qui fît 39 victimes, renforça l'idée de l'équipe qu'il était nécessaire de poursuivre les recherches.
Après des études sur la neige et son écoulement avec la construction de maquettes pour modéliser le phénomène, le C.E.R.N.A. se tourna très vite vers la recherche appliquée avec l'aide de quelques stations, en particulier Bourg-Saint-Maurice / Les Arcs et son directeur Robert BLANC.

Lorsque des médecins, à l'initiative de Claude HEBETTE, chirurgien à Moûtiers rejoignent l'équipe du C.E.R.N.A. c'est avec le même objectif, mieux prévenir et mieux traiter les accidents liés au ski et à la montagne, en particulier les problèmes d'hypothermie.
Au décès de Claude LOVIE en 1990, l'équipe prépare avec d'autres partenaires un important congrès international de traumatologie du ski et de médecine de montagne à Chamonix (France) à l'occasion des Jeux Olympiques d'Albertville.

Pour poursuivre cette oeuvre dans le domaine de la sécurité un troisième groupe voit le jour en 1991. C'est le groupe juridique dont le développement actuel est très important.

Le CE.R.N.A. lieu de rencontre et de réflexion continue à jouer un rôle important dans le domaine de la formation et de l'information pour que la montagne soit et demeure un espace de loisirs, de découvertes, mais dans des conditions de sécurités les meilleures.

Accueil Suivant